Comment se déroule un soin?

Un soin dure environ 1 h 30. Il commence et finit par un échange. J’applique le soin qui semble le plus approprié à votre demande ainsi qu’aux signaux de votre corps.Vous êtes confortablement installé(e), une musique méditative, une bougie et de l’encens nous accompagnent. Le toucher thérapeutique, accompagné d’huiles essentielles, se pratique sur l’ensemble des chakra’s et points énergétiques. Ill est préconisé d’être en sous-vêtements, idéalement en coton et de couleur claire.

Soin à distance

Si vous habitez loin, vous avez du mal à vous déplacer ou vous n’êtes pas très à l’aise avec un toucher sur la peau, un soin à distance peut vous convenir. Merci d’envoyer une demande avec une photo sur laquelle on peut « croiser » votre regard et le pourquoi de votre demande de soins ainsi que vos disponibilités.

Avant et après le soin, nous échangerons par téléphone. Lors du soin, installez vous confortablement, idéalement habillée de coton dans un endroit où vous ne serez pas dérangé(e). Offrez-vous une ambiance douce : de la musique, de l’encens et laissez-vous allez à un état méditatif pendant une heure.

Merci à mes formateurs, Marie-Johanne Croteau et Daniel Meurois, assistés de Karen Morand et de Francis Hoffmann!!!

Les soins de sensibilité essénienne et égyptienne constituent une approche thérapeutique globale de l’être humain dont l’origine réelle se perd sans doute dans la Nuit des Temps. En effet, bien que les Egyptiens contemporains du Pharaon Akhenaton et leurs héritiers directs, les Esséniens, aient largement contribué à les structurer, leurs racines premières sont manifestement sans âge.

 

  • Ces soins concernent l’être dans sa triple constitution, corps-âme-esprit, et dans sa multi-dimensionalité. On se réfère essentiellement à la Tradition essénienne pour les évoquer en raison du fait que la Communauté dont le Maître Jésus était issu était reconnue pour leur mise en pratique.
  • Le terme “sensibilité” qui leur est ici adjoint traduit à la fois leur aspect intemporel et l’état d’esprit d’ouverture dans lesquels ils se doivent d’être enseignés.
  • En ce sens, les soins de sensibilité essénienne et égyptienne ne constituent aucunement un ensemble de “recettes thérapeutiques” ni une méthode figée dans un cadre prédéterminé.
  • Elles se réclament d’une vision holistique et sacrée de l’être humain au coeur de l’océan de la Vie et à travers le temps.

lire plus...

Questions fréquentes

La contribution demandée est de 60€. La monnaie locale (Pyrène) est acceptée. Pour les personnes à faible revenu la contribution est de 35 €.

Une fréquence moyenne d’un à deux soins par mois est je que je constate le plus souvent. Toutefois, certaines personnes ne font appel au soins qu’une seule fois. D’autres, que ce soit pour des mal-être physiques profonds ou de profondes motivations d’évolution personnelle, peuvent poursuivre des soins pendant de longues périodes, avec des pauses.

Certains soins, comme par exemple des soins de soutien à une amélioration d’un état de dépendance ou de déprime, nécessitent une régularité plus soutenue, de l’ordre d’un soin par semaine. Il est possible alors d’envisager des soins plus courts, ponctués régulièrement par un soin long.

Certains soins spécifiques ne peuvent pas être donnés aux femmes enceintes. Les très jeunes enfants n’ont pas les chakra’s suffisamment développés pour des soins élaborés. Globalement, plus une personne s’ouvre à une vision globale de la vie, plus les soins ont de l’effet dans la durée.

Il n’est pas nécessaire de « croire », toutefois, avoir expérimenté que le corps, l’âme, et l’esprit interagissent, ou être ouvert à cette expérience, permettra des changements plus durables suite aux soins.

Il est vivement déconseillé d’arrêter le traitement que votre médecin vous a prescrit. Par ailleurs, n’étant pas médecin, je ne suis pas habilité à poser un diagnostic. Dans mon expérience, différents approches convergent.

Ressentir des picotements, chaleurs ou autres sensations pendant les soins relève d’une sensibilité, innée ou acquise, cela ne change en rien l’efficacité des soins.

Qui suis-je ?

J’ai toujours eu une grande réceptivité pour la souffrance d’autrui accompagnée d’élans de compassion et d’aide. Les réalités subtiles, la réincarnation étaient pour moi d’une évidence spontanée. C’est naturellement que je me suis alors orientée vers des études de psychologie. Après mes études j’ai senti le besoin de trouver plus de sens au mal-être que les références aux traumatismes de l’enfance. Mes activités se sont alors orientés vers des activités liées à l’écologie, le développement personnel, en tant que gestionnaire et initiatrice de projets, tout en me formant à la gestion .La vie m’a offert la possibilité de vivre dans des lieux puissants, d’approcher le sacré par un contact approfondi avec la nature. Aujourd’hui je partage mon temps entre les soins, la culture et la transformation de roses, et mon engagement associatif

Les livres et conférences de Daniel Meurois m’ont permis de préciser mes intuitions vagues. Après avoir expérimentés d’autres formes de soins énergétiques, j’ai pu participer aux rares enseignements des soins esséniens et égyptiens par Daniel et Marie-Johanne Croteau-Meurois. Les soins égyptiens et esséniens me ravissent, car ils intègrent la transmission d’une énergie subtile, une énergie « d’amour », une connaissance approfondi les réseaux énergétiques et les chakra’s du corps, un subtil enchainement des gestes et des centres traités avec une extrême précision, comme ils sont impregnés d’un grand respect pour le sacré.